Intronisation druidique

Une intronisation druidique, c’est un premier pas dans le mystère, dans une communauté, mais aujourd’hui je réalise que je n’étais juste qu’à la surface de quelque chose de plus puissant, de plus accompli quand viendrait l’heure de quitter le groupe qui m’accueillit à cette époque.

Grelots utilisés dans le cadre d'une intronisation druidique
Grelots sacrés

Ô Gardiens,
Merci de votre accueil !
En mon centre,
Ainsi,
Je me recueille.

Et la spirale se déploie,
Et les maracas frémissent,
Et la clochette tinte douce…

Muni de mon bâton serpent guérisseur,
Bercé par les feux d’Alban Efin,
Me voici intronisé,
Mabinog

Parmi mes frères et sœurs de la Terre,
J’entre dès lors dans une nouvelle ère.

Sous le voile bleu masquant mes yeux,
Sous le regard fraternel des cérémonieux,

Je suis Ailleurs
Mais tout présent.

La sueur s’allie au timbre de la Voix,
Les Esprits des lieux tiennent conciliabule
Et jugent de ma présence
En silence.

Puis soudain,
Les grelots tintinnabulent,
De concert.

Mon cœur palpite
Mon âme se déracine,
En puissance.

Seigneur Feu sur la peau de mon bras
M’ancre et me sert.

L’émotion suinte,
La Tradition m’étreint,

La chaleur se disperse.

Frères et sœurs,
Me voici parmi vous !


Fin de l’article « Intronisation druidique », mis à jour en janvier 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.