Chant bardique en l’honneur de Belenos

Voici un chant bardique que j’ai écrit et composé en l’honneur de l’Ainé Belenos. Il a été chanté pour la première fois lors de la cérémonie druidique du solstice d’été de la Roue 3. Il est fait pour être principalement chanté par un groupe de bardes hommes qui font vibrer le nom de « Belenos » comme un bourdon, et un barde ténor qui chante les couplets et les refrains.

J’espère pouvoir faire un enregistrement un jour. La mélodie sera peut-être à retravailler avec un pro. Je verrai bien.

chant bardique Belenos

Symbole de Belenos

Le chant bardique :

Tous :
Ô… (x3)
Be… le… noooos… (x3)

Croisé :
Ô… (le ténor)
Be… le… noooos… (le groupe)

Ô… (le ténor)
Be… le… noooos… (le groupe)

Ô… (le ténor)
Be… le… noooos… (le groupe)

A présent, le groupe chante « Be… le… noooos » en arrière plan
pendant tout le reste du chant et le ténor chante ce qui suit :

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !
Ô soleil, ô soleil, ô soleil !
Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Feu du Solstice d’été
Belenos célébré

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Terre de Neved foncée
Souv’nirs des charbonniers

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Étincelle allumée
Branches de chêne enflammées

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Hommes et femmes rassemblés
Près du feu effréné

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Dans le vent danse foyer
Tourbillonne la fumée

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Flammes du feu enjambées
Joie de l’Être révélée

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Visages illuminés
Esprit corps embrasés

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Flammes de vie, vérité
Feu des hommes glorifié !

Ô soleil, ô soleil, ô soleil !
Ô soleil, ô soleil, ô soleil !
Ô soleil, ô soleil, ô soleil !

Ce chant bardique est soumis à droit d’auteur. Merci de respecter cela.

2 réflexions au sujet de « Chant bardique en l’honneur de Belenos »

  1. Aloysia

    Les paroles seules ne peuvent évoquer le chant. La répétition des voyelles pourrait plutôt faire sourire (je pense notamment à « soleilleeeuuu »…) Par contre ce « 3 fois Ô » se met en résonance parfaite avec le Om des mantras, et voilà qui me plaît ! « Joie de l’Être révélée », là tout est dit, merci.
    Et puis tu expliques bien tout de même la répétition du nom de Belenos par les bardes tandis que chante le ténor : cela devait être superbe.
    Par contre vous avez dû avoir chaud devant un feu la nuit du solstice…

    Répondre
    1. Taliesin Auteur de l’article

      Salut Aloysia. Je ne sais pas comment exprimer autrement les choses. Il y a peut-être des codes d’écriture en musique pour exprimer le soutien d’une syllabe/note ? Tu penses que je devrais enlever le « lleeeuuu » (qui pourtant constitue une note soutenue) ? A moins d’étirer « soleee-eee-iiil » ? Comment l’exprimer ? Je ne sais pas faire et je reconnais que c’est plutôt maladroit. Pour ce qui est de la cérémonie le jour J, finalement non : il a fait plus frais que les jours d’avant. La terre était humide et fraîche malgré tout. Ce fut gérable. Merci pour ton commentaire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *