Archives mensuelles : octobre 2014

Le grand silence du noir de Samonios

La nuit était alunaire, tendre, profonde
Comme le ventre de Mère la sombre.
Et la forêt silencieuse laissait entendre
Des rumeurs d’écorces,
Des hululements d’amour nocturnes.

Je m’enfonçais dans les profondeurs irréelles de Samonios
Arpentant un chemin d’incertitudes
Nimbé d’inquiétudes et d’ignorances.

L’Inconnu me saisissait l’esprit
Bouleversait le chaudron du bas.
Un feu du soir, intérieur, braisait mon intimité.

samhain-barde-druidisme-flamme-bougies

Et j’atteignais enfin ce Quelque Part
Ce Grand Noir sans frontière
Où le silence était souverain face aux Dieux
Et où les portes du Sedon allaient s’ouvrir.

Ma conscience allait maintenant pouvoir se poser dans l’instant
Et répondre à l’appel.

5150865915_c651bc1cbf_t

SAMONIOS !
Me voici entré dans mon silence,
La nuit devient lumière de pentacle.

Le Seigneur Feu est ma veille,
L’Awen ma mélopée intérieure,
Rigani mon observatrice,
Kerriwena ma bienfaitrice,
Kernunnos mon maître.

Ancêtres par le sang et la Famille
Ancêtres de mon clan,
De mes pays
De ma Tradition,
Il est temps de nous rejoindre !
Passez le Pont.
Franchissez l’Eau de l’Inframonde !

J’honore votre histoire,
J’honore vos actes et créations d’autrefois.
Je reconnais votre héritage,
En bien comme en mal,
Et l’accueille de toute mon être…

Vous êtes mes racines,
L’intimité secrète de mes origines.
Vous êtes le chant d’un passé qui nourrit le présent.

Puissiez-vous renforcer
Tous les jours et nuits de mon existence
Le chaleur du lien qui m’unit aux Dieux et aux Déesses,
Par delà les pierres dressées,
Par delà l’Éternité,
Au plus profond des Tertres,
Dans le plus flamboyant des Sedons !

samhain-barde-bardisme-porte-des-ancetres